victime
femme en difficulté
violence conjugale

Qui est Hélène-Lacroix

Hélène Lacroix était une femme native du Cap-de-la-Madeleine. En 1967, sa vie bascule à la suite d’un grave accident de voiture. Elle se retrouve clouée à un fauteuil roulant. Malgré tout, elle traverse cette épreuve avec une grande foi en Dieu. En 1974 alors qu’elle participe au Congrès charismatique tenu à Québec à l’Université Laval, elle obtient une guérison miraculeuse et arrive à marcher de nouveau.

Suite à sa guérison, elle fonde la Maison Jeunesse et foi.

En 1978, quelque mois avant sa mort, elle fit part à ses amis de ses préoccupations et inquiétudes à l’égard des femmes en difficultés qui ne trouvaient pas de maison pour les accueillir. Elle leur suggéra de penser à cela.

C’est alors que le Docteur Fernand Dufour demanda la collaboration des sœurs du Bon-Pasteur afin de répondre aux besoins de ces femmes. La communauté accepta et c’est ainsi qu’en 1980 la Maison Hélène-Lacroix fut fondée.

Devant des demandes de plus en plus nombreuses, la Maison Hélène-Lacroix obtient en 1988 une subvention de la Société d’habitation du Québec afin de faire l’acquisition d’une maison de seconde étape, la Maison Jean-Bosco.


La Mission

La Maison Hélène-Lacroix est une ressource d’hébergement sécuritaire et confidentielle pour les femmes violentées et en difficulté âgées de 18 ans et plus qui désirent être hébergées sans enfant

Objectifs principaux

  • Aider les femmes à conquérir leur autonomie et les guider dans la reprise de pouvoir sur leurs vies, et ce, via un programme de réinsertion sociale adapté à la vie de groupe. Le tout se fait dans le respect des besoins individuels et dans le respect du rythme de chacune;
  • Intervenir en matière conjugale;
  • Sensibiliser les organismes du milieu sur la problématique de la violence conjugale;
  • Adhérer, dans la mesure du possible, au mouvement social en s’engageant dans les luttes quotidiennes contre la pauvreté, la discrimination, etc., en ayant toujours comme priorité l’éducation aux droits et la défense des droits ;
  • Développer l’entraide entre paires.

Approche en intervention

Une philosophie d’intervention c’est la façon dont nous concevons et abordons notre travail, les valeurs que nous portons et qui colorent toute notre action.
Comme organisme membre de la Fédération de ressources d’hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec, la Maison Hélène-Lacroix adhère aux valeurs de l’approche féministe:

  • Le respect fondamental de la dignité et de la liberté des femmes qui s’adressent à nous;
  • La conviction profonde que les femmes sont compétentes et capables de diriger leur propre vie;
  • La reconnaissance et l’appui aux efforts que les femmes font pour reprendre du pouvoir sur leur vie;
  • Le refus complet de la violence sous toutes ses formes et l’engagement vis-à-vis des enfants qui en ont été victimes;
  • La volonté de tenir compte de la complexité de la vie, de la réalité et du devenir des femmes avec qui nous travaillons;
  • Le respect de la culture, des valeurs et de l’intégrité des femmes et le souci de répondre à leur demande;
  • La reconnaissance du fait que nous sommes une ressource passagère dans la vie des femmes et que, en tout temps, ce sont elles qui gardent le gouvernail de leur vie.
seconde étape bénévole
siborg2